samedi 25 novembre 2017

Ch. 13 Les rameaux





13-1

Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem,
et qu'ils furent près de Bethphagé et de Béthanie,
vers la montagne des oliviers,
Jésus envoya deux de ses disciples, en leur disant:
'' Allez au village qui est devant vous;
dès que vous trouverez un ânon attaché,
sur lequel aucun homme ne s'est encore assis;
détachez-le, et amenez-le. ''

13-2

''Si quelqu'un vous demande:
Pourquoi faites-vous cela ?
Répondez: Le Seigneur en a besoin
et à l'instant il le laissera venir ici. ''

13-3

Les disciples, étant allés, trouvèrent l'ânon
attaché dehors près d'une porte, au contour du chemin
et ils le détachèrent.

13-4

Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent:
''Que faites-vous? pourquoi détachez-vous cet ânon? ''

13-5

Ils répondirent comme Jésus l'avait dit et on les laissa aller.

13-6

Ils amenèrent à Jésus l'ânon,
sur lequel ils jetèrent leurs vêtements,
et Jésus s'assit dessus.

13-7

Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin,
et d'autres des branches qu'ils coupèrent alentours.

13-8

Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient:
''Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! ''

13-9

Jésus entra à Jérusalem, dans le temple.
Il se mit à chasser ceux qui vendaient
et qui achetaient dans le temple;
il renversa les tables des changeurs
et les sièges des vendeurs de pigeons.

13-10

Il enseigna alors : ''N'est-il pas écrit ma maison
sera appelée une maison de prière pour toutes les nations?
Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. ''

13-11

Les principaux sacrificateurs et les scribes,
l'ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire taire.
Ils le craignaient, parce que toute la foule
était frappée par son enseignement.

13-12

Les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens,
vinrent à lui, et lui dirent:
''Par quelle autorité fais-tu ces choses,
et qui t'a donné l'autorité de les faire ? ''

13-13

Jésus leur répondit:
''Je vous adresserai aussi une question;
répondez-moi, et je vous dirai
par quelle autorité je fais ces choses. ''

13-14

''Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes?
Répondez-moi. ''

13-15

Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux:
''Si nous répondons du ciel, il dira
pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ? ''

13-16

''Et si nous répondons des hommes... ''
ils craignaient le peuple,
car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.

13-17

Alors ils répondirent à Jésus:
''Nous ne savons pas''
Jésus leur dit alors :
'' Moi non plus, je ne vous dirai pas
par quelle autorité je fais ces choses. '.

13-18

Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles.
''Un homme planta une vigne.
Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour;
puis il la donna en fermage à des vignerons,
et quitta le pays. ''

13-19

''Au temps de la récolte,
il envoya un serviteur vers les vignerons,
pour recevoir d'eux une part du produit de la vigne. ''

13-20

''S'étant saisis de lui, ils le battirent,
et le renvoyèrent sans rien lui donner. ''

13-21

''Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur;
ils le frappèrent à la tête, et l'outragèrent. ''

13-22

''Il en envoya un troisième, qu'ils tuèrent;
puis plusieurs autres, qu'ils battirent ou tuèrent. ''

13-23

''Il avait encore un fils bien-aimé;
il l'envoya vers eux le dernier, en disant:
Ils auront du respect pour mon fils. ''

13-24

''Mais ces vignerons se dirent:
Voici l'héritier, tuons-le et l'héritage sera à nous. ''

13-25

''Ils se saisirent de lui, le tuèrent,
et le jetèrent hors de la vigne. ''

13-26

''Maintenant, que fera le maître de la vigne?
Il viendra, fera périr les vignerons,
et il donnera la vigne à d'autres. ''

13-27

''N'avez-vous pas lu cette parole de l'Écriture:
La pierre qu'ont rejetée les maçons
est devenue la clé de voûte.
C`est par la volonté du Seigneur qu`elle l'est devenue,
et c`est un prodige à vos yeux ? ''

13-28

Les pharisiens et les scribs
cherchaient à se saisir de lui,
mais ils craignaient la foule.
Ils avaient compris que c'était pour eux
que Jésus avait dit cette parabole.
Ils le quittèrent et s'en allèrent.

13-29

Ils envoyèrent auprès de Jésus
quelques-uns des pharisiens et des hérodiens,
afin qu'il se perde par ses propres paroles.

13-30

Et ils vinrent lui dire:
''Maître, nous savons que tu es vrai,
et que tu n'as peur de personne;
car tu ne regardes pas le statut des hommes
et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité.
Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ?
Devons-nous payer, ou ne pas payer ? ''

13-31

Jésus, connaissant leur hypocrisie, leur répondit:
'' Pourquoi cherchez-vous à me piéger ?
Apportez-moi un denier, afin que je le voie. ''

13-32

Ils en apportèrent un; et Jésus leur demanda:
''De qui sont cette effigie et cette inscription?
De César, '' lui répondirent-ils.

13-33

Alors il leur dit:
''Rendez à César ce qui est à César,
et à Dieu ce qui est à Dieu
et ils furent à son égard dans l'étonnement. ''

13-34

Les sadducéens,
qui disent qu`il n`y a point de résurrection,
vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question:

13-35

''Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit:
Si le frère de quelqu`un meurt,
et laisse une femme, sans avoir d`enfants,
son frère épousera sa veuve,
et suscitera une postérité à son frère. ''

13-36

''Or, il y avait sept frères.
Le premier se maria, et mourut
sans laisser de postérité.
Le second prit la veuve pour femme,
et mourut sans laisser de postérité.
Il en fut de même du troisième,
et aucun des sept ne laissa de postérité.
Après eux tous, la femme mourut aussi. ''

13-37

''A la résurrection,
duquel d`entre eux sera-t-elle la femme?
Car les sept l'ont eue pour femme. ''

13-38

Jésus leur répondit:
''N`êtes-vous pas dans l`erreur,
parce que vous ne comprenez ni les Écritures,
ni la puissance de Dieu ? ''

13-39

''Car à la résurrection des morts,
les hommes ne prendront point de femmes,
ni les femmes de maris,
mais ils seront comme les anges dans les cieux. ''

13-40

''Pour ce qui est de la résurrection des morts,
n'avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui dit,
à propos du buisson: Je suis le Dieu d'Abraham,
le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob ? ''

13-41

''Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants.
Vous êtes grandement dans l'erreur. ''

13-42

Un des scribes, qui les avait entendus discuter,
sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens,
s'approcha, et lui demanda:
''Quel est le premier de tous les commandements? ''

13-43

Jésus répondit:
''Voici le premier: le Seigneur, notre Dieu, est l'unique.
Voici le second: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur,
de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. ''


''Et voici le dernier :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Il n`y a pas d`autre commandement plus grand que ceux-là. ''

13-45

Le scribe lui dit:
''Bien, maître; tu as dit avec vérité que Dieu est unique,
et qu'il n'y en a point d'autre que lui,
et de l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée,
de toute son âme et de toute sa force,
et d'aimer son prochain comme soi-même,
c`est plus que les sacrifices les plus extraordinaires. ''

13-46

Jésus, voyant qu'il avait compris, lui dit:
''Tu n'es pas loin du Royaume,
alors plus personne n'osa plus lui proposer des questions. ''

13-47

Jésus, continuant à enseigner dans le temple, dit:
''Comment les scribes peuvent-ils dire
que le Christ est fils de David ? ''

13-48

''David lui-même, animé par le Saint-Nom, a dit:
Parole de l'éternel à mon Seigneur :
Assieds-toi à ma droite,
Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. ''

13-49

''Si David lui-même appelle le Christ Seigneur;
comment donc est-il son fils? ''
Et une grande foule l'écoutait avec plaisir. 



Introduction

   L'évangile de Jésus Cet évangile est l'évangile sans les miracles Pour télécharger le PDF Pour nous, les Ma...